NEF (Net des études françaises) - Dossiers du NEF

The @folio Project [English] /
Le projet @folio [français]

[Photo © Pierre Schweitzer]


The @folio Project

by Marie Lebert, August 2007

@folio is a reading device conceived in October 1996 by Pierre Schweitzer, an architect-designer living in Strasbourg, France. It is meant to download and read any text and/or illustrations from the web or hard disk, in any format, with no proprietary format and no DRM.

The technology of @folio is novel and simple, and very different from other reading devices, past or present. It is inspired from fax and tab file folders. The flash memory is "printed" like Gutenberg printed his books. The facsimile mode is readable as is for any content, from sheet music to mathematical or chemical formulas, with no conversion necessary, whether it is handwritten text, calligraphy, free hand drawing or non-alphabetical writing. All this is difficult if not impossible on a computer or any existing reading device.

The lightweight device is built with high-quality materials, and the LCD screen takes 80% of the total surface and has low power consumption. The screen is surrounded by a translucent and flexible frame that folds to protect the screen when not in use. The data is downloaded through a USB or Bluetooth connection.

Readers will appreciate the device is much cheaper and lighter than a laptop or a notebook computer, and has a larger screen than the one provided by a PDA, a cell phone or a smartphone. This product could be sold for [about] 100 $US for the basic standard version, with various combinations of screen sizes and flash memory to fit the needs of architects, illustrators, musicians, specialists in old languages, etc.

Intuitive navigation allows the reader to "turn" pages as easily as in a print book, and to classify and search documents as easily as with a tab file folder. The reader can choose his/her preferences for margins, paragraphs, font selection and character size. No buttons, only a round trackball adorned with the world map in black and white (or another color). The trackball can be replaced with a long and narrow tactile pad on either side of the frame.

The flash memory allows the downloading of thousands of hypertext pages previously linked before download or linked during the downloading process. @folio provides an instant automatic reformatting of documents, for them to fit the size of the screen. For "text" files, no software is necessary. For "image" files, the reformatting software is called Mot@Mot -- Word@Word in French -- and could be used with any other device. This software received much attention from the French National Library for a potential use in Gallica, its digital library of 90,000 books, especially for old books (published before 1812) and illustrated manuscripts.

Since its inception, the @folio project has received a warm welcome during guest presentations in various book fairs and symposiums in France and Europe, and a warm welcome from the French-speaking media -- press, radio, television and internet. An international patent was filed in April 2001. The French startup iCodex was created in July 2002 to promote, develop and market @folio. Five years later there is still a warm welcome, but yet no funding. The @folio team hopes to find the right partners in 2008.

Pierre Schweitzer would be pleased to show a prototype, and answer any question about the device and its components. [For any questions in English by email and in person relating to tech questions, he will need the help of a tech translator from French to English.]

Pierre Schweitzer's passion for a cheap and beautiful reading device intended for everybody -- and not just the few -- has no boundaries... except some financial ones.

A Few Milestones
1996 (October): Conception of the reading device
2001 (April): Filing for an international patent
2002 (July): Creation of the French start-up iCodex
2007 (August): First contacts abroad (outside France)

Contact
website: http://www.icodex.net [in French]
email: pierre.schweitzer_AT_icodex.net [please replace _AT_ with @]

N.B.
The English version is a short description of the device. The French version (below) is an interview with Pierre Schweitzer. Marie Lebert is a researcher and writer specializing in digital technology relating to books, other media and languages. With many thanks to Michael Hart, founder of Project Gutenberg, who kindly proofread the English version of this article.



Le projet @folio

par Marie Lebert, août 2007

Conçu dès octobre 1996 par Pierre Schweitzer, architecte designer à Strasbourg, le projet @folio (qui se prononce: a-folio) voit le jour dans le cadre d’un projet de design déposé à l’Ecole d’architecture de Strasbourg (France). Défini comme un baladeur de textes ou encore comme un support de lecture nomade, @folio permet de lire des textes glanés sur l’internet. De petite taille, il cherche à mimer, sous forme électronique, le dispositif technique du livre, afin d’offrir une mémoire de fac-similés reliés en hypertexte pour faciliter le feuilletage.

"J’hésite à parler de livre électronique, écrit Pierre Schweitzer en janvier 2001, car le mot 'livre' désigne aussi bien le contenu éditorial (quand on dit qu’untel a écrit un livre) que l’objet en papier, génial, qui permet sa diffusion. La lecture est une activité intime et itinérante par nature. @folio est un baladeur de textes, simple, léger, autonome, que le lecteur remplit selon ses désirs à partir du web, pour aller lire n’importe où. Il peut aussi y imprimer des documents personnels ou professionnels provenant d’un CD-Rom. Les textes sont mémorisés en faisant: 'imprimer', mais c’est beaucoup plus rapide qu’une imprimante, ça ne consomme ni encre ni papier. Les liens hypertextes sont maintenus au niveau d’une reliure tactile. (...) Le projet est né à l’atelier Design de l’Ecole d’architecture de Strasbourg où j’étais étudiant. Il est développé à l’Ecole nationale supérieure des arts et industries de Strasbourg avec le soutien de l’ANVAR-Alsace. Aujourd’hui, je participe avec d’autres à sa formalisation, les prototypes, design, logiciels, industrialisation, environnement technique et culturel, etc., pour transformer ce concept en un objet grand public pertinent." Pour ce faire, la start-up iCodex est fondée en juillet 2002.

[Merci de vous reporter à l'entretien complet avec Pierre Schweitzer en janvier 2001, où il parle d'@folio, de Mot@Mot et de bien d'autres sujets.]

A l'époque, @folio tient à se démarquer des tablettes hors de prix existant sur le marché: Rocket eBook, Softbook Reader, Gemstar eBook, etc. Emilie Devriendt, élève professeur à l’Ecole normale supérieure (ENS) de Paris, résume bien l'opinion générale sur ces tablettes en juin 2001: "S’il doit s’agir d’un ordinateur portable légèrement 'relooké', mais présentant moins de fonctionnalités que ce dernier, je n’en vois pas l’intérêt. Tel qu’il existe, l’'ebook' est relativement lourd, l’écran peu confortable à mes yeux, et il consomme trop d’énergie pour fonctionner véritablement en autonomie. A cela s’ajoute le prix scandaleusement élevé, à la fois de l’objet même et des contenus téléchargeables; sans parler de l’incompatibilité des formats constructeur, et des 'formats' maison d’édition. J’ai pourtant eu l’occasion de voir un concept particulièrement astucieux, vraiment pratique et peu coûteux, qui me semble être pour l’heure le support de lecture électronique le plus intéressant: celui du 'baladeur de textes' ou @folio, en cours de développement à l’Ecole nationale supérieure des arts et industries de Strasbourg. Bien évidemment, les préoccupations de ses concepteurs sont à l’opposé de celles des 'gros' concurrents qu’on connaît, en France ou ailleurs: aucune visée éditoriale monopolistique chez eux, puisque c’est le contenu du web (dans l’idéal gratuit) que l’on télécharge."

Quelques années plus tard, l'optique de Pierre Schweitzer reste toujours la même. "Il ne s’agit pas de transformer le support papier des livres existants, c’est absurde, écrit-il en janvier 2007. Il s’agit plutôt d’offrir un support de lecture efficace aux textes qui n’en ont pas, ceux qui sont accessibles sur le web. Avec @folio, je reste persuadé qu’un support de lecture transportable qui serait à la fois simple et léger, annotable et effaçable, à bas coût, respectueux de la page et de nos traditions typographiques, pourrait apporter un supplément de confort appréciable à tous les usagers du texte numérique. Une ardoise dont on pourrait feuilleter l’hypertexte à main nue, en lieu et place de l’imprimante..."

Quelle est la technologie utilisée? Pierre Schweitzer explique en août 2007: "La technologie d'@folio est très différente de celle des autres 'ebooks', actuels ou passés: elle est inspirée du fax et du classeur à onglets. La mémoire flash est imprimée comme Gutenberg imprimait ses livres. Ce mode facsimilé ne nécessite aucun format propriétaire, il est directement lisible à l'oeil nu. Le facsimilé est un mode de représentation de l'information robuste, pérenne, adaptable à tout type de contenu (de la musique imprimée aux formules de mathématique ou de chimie) sans aucune adaptation nécessaire. C'est un mode de représentation totalement ouvert et accessible à tous: il supporte l'écriture manuscrite, la calligraphie, les écritures non alphabétiques, et le dessin à main levée, toutes choses qui sont très difficiles à faire à l'aide d'un seul outil sur un ordinateur ou un 'ebook' classique. Cette conception technique nouvelle et très simplifiée permet de recueillir une grande variété de contenus et surtout, elle permet un prix de vente très raisonnable (100 euros pour le modèle de base) dans différentes combinaisons de formats (tailles d'écran) et de mémoire (nombre de pages) adaptées aux différentes pratiques de lecture."

Outre cette technologie novatrice, quel est l'avantage de la lecture sur @folio par rapport à la lecture sur ordinateur portable? "La simplicité d'usage, l'autonomie, le poids, le prix. Quoi d'autre? La finesse n'est pas négligeable pour pouvoir être glissé presque n'importe où. Et l'accès immédiat aux documents - pas de temps d'attente comme quand on 'allume' son ordinateur portable: @folio ne s'allume jamais et ne s'éteint pas, la dernière page lue reste affichée et une simple pression sur le bord de l'écran permet de remonter instantanément au sommaire du document ou aux onglets de classement." En août 2007, le projet @folio est toujours dans l'attente d'un financement significatif.

Quelques dates
1996 (octobre): conception de la tablette de lecture @folio
2001 (avril): validation du brevet international
2002 (juillet): création de la start-up française iCodex
2007 (août): premiers contacts à l'étranger

Contact
site web: http://www.icodex.net
courriel: pierre.schweitzer_AT_icodex.net [merci de remplacer _AT_ par @]

Nota bene
Différente de la version française, la version anglaise est un court descriptif de la tablette de lecture.


[Dossiers du NEF] / [NEF]


© 2007 Marie Lebert & Pierre Schweitzer. All rights reserved / Tous droits réservés.